Le climat

La forme allongée de la ville aussi que son isolement par les montagnes hautes,a une grande influence sur les aspects climatiques parce que la circulation des masses d’air se fait du Nord vers le Sud par les crévasses transversales Banita-Merisor et Surduc-Lainici. Les montagnes arretent le déplacement des masses d’air ainsi, l’abri qu’elles offrent, empechent le renouvellement de l’air dans la dépression. Du à ce fait et aussi à l’industrialisation, les rues,les arbres et l’herbe de la ville ont reçu un aspect spécifique aux grandes régions carbonifères. Le paysage de la ville peut etre comparé à celui du bassin de Ruhr lorsque le brouillard couvre la ville et stagne sous la protection des sommets qui l’entourent.
A Petrosani il y a aussi un phénomène thermique intéressant, celui d’inversion thérmique. Ce processus peut etre décrit comme des stagnations et des refroidissements de l’air glissé des sommets des montagnes vers la ville. Sous ces influences,les plus basses températures dépassent 30 degrès minimum(-31,4 degrès C ,le 14 janvier 1893),pendant que, à la station de Parang, située 900-1000m plus haut,les plus basses températures n’ont pas dépassé -24 degrès C.
Ainsi les gels sont plus forts à Petrosani que sur les sommets voisins mais pas plus longs. Bien que dans les montagnes de Parang on resente un apaisement des gels,cela ne signifie pas que leur durée diminue car,les journées considéerées glaciales,avec des températures de sous -10 degrés C, sont plus nombreuses sur la montagne que dans la ville ou l’on produit des refroidissements accentués par la radiation. Toujours à cause de l’accumulation de l’air frais on peut rencontrer,le mois de mai, des frimas et des jours avec des gelées de printemps.
Par sa position géographique et d’altitude,le climat de Petrosani devrait etre subalpin mais si on prend en compte la température du plus chaud mois( juillet avec une moyenne de 16,7 degrès C) et la moyenne de la température annuelle (6,8 degrès), il s’approche plus de celui de montagne de basse altitude. Les moyennes du mois de juillet sont de 3-4 degrès C plus grandes et celles annuelles de 2-3 degrès C que dans les zones avec un climat subalpin. Les journées chaudes avec la moyenne des températures de plus de 10 degrès C, sont plus réduites à Petrosani que dans d’autres régions considérées plus froides et le nombre des journées d’été avec une température de plus de 25 degrès C est de 50 jours. La moyenne des précipitations annuelles est de 700-800mm/an.
Les jours avec une nébulosité élevée sont jusqu’à 200 par an.A cause du fait que l’activité industrielle est intense et l’atmosphère plus polluée, les pluies ont une grande fréquence. Les particules de poussière et de fumée fonctionnent comme de noyaux de condensation, ainsi, en automne,les brouillards et les frimas sont très fréquents.
Petrosani a une flore de type central-européen avec des éléments arcto-alpins dans les parties hautes des montagnes et des infiltrations méditerranéennes dans les zones plus basses et avec des conditions écologiques spéciales surtout sur les calcaires. La végétation est diverse: des groupes de Alnus Glutinosa et les bocages parfois avoisinent les buissons d’argousier et de framboise, jusqu”au bois de hetres sur les pentes et au-dessus, les forets de résineux. La plus grande partie de la végétation de Petrosani est occupée par les forets de feuillus(sessile, chene chevelu,hetre) et par les prairies.Sur les pentes des montagnes on retrouve les forets de hetre et les résineux(sapin,spruce) à coté des prairies alpines.
La faune est formée d’espèces de foret comme le cerf, l’ours,la biche auxquelles on ajoute le blaireau,le renard,le loup,le lynx,le tétras,le coq de montagne,etc. Le domaine alpin est peuplé par des éléments typiques comme la chèvre noire,le vautour gris,l’aigle. Les eaux de montagne ont été peuplées avec la truite indigène qui vit à coté d’autres espèces comme l’ombre et la nase.

3.3 Histoire de Petrosani
Le Municipe de Petrosani
Courte histoire
Les premiers signes de la présence des gens sur ces terres se trouvent de l’ère paléolithique et plus tard les bergers du temps des „dacs” libres mais les premiers habitants du lieu d’aujourd”hui peuvent etre considérés 20 paysans (iobagi) de la localité de Petros, colonisés à Petroseni en 1640.
L’histoire officielle de Petrosani commence en 1788,quand le nom de la localité est consigné dans le livre „Voyage de Postdam à Costantinople”, de l’officier prussien Gotze. C’est à peine en 1818 que le nom de la localité est enregistré dans des actes officielles à l’occasion du recensement qui atteste la présence des 233 habitants dont l’occupation principale était celle de berger.
Après l’an 1840, la région va connaitre un développement rapide parce que les exploitations à la surface du charbon découvert commencent dans la zone qui va devenir le plus grand bassin carbonifère de Roumanie et l’un des plus important de l’Europe.L’histoire du charbon et sa découverte à Petrosani est étroitement liée aux noms des frères Hoffman de Rusca Banatului, du boyard Maderspach Carol,l’héritier des terrains larges dans la vallée de Jiu et de la „Société des mines et des fours” de Brasov qui, en 1850.commence „l’exploitation” dans la direction sud-ouest.
Intrigué par ces découvertes ,L’Etat conseille au directeur minier de Zlatna ( K.K Berghauptmannschaft) de faire à son tour des recherches dans la Vallée de Jiu,ainsi que,en 1857, on établit 16 points fixes pour commencer l’exploitation future.L’Etat réserve pour l’exploitation à ses propres ressources ,les collines de Petrila, donc la partie nord-ouest.
D’une autre coté,la Société de Brasov occupait jusqu’en 1865 un nombre de 77 portions de terrain,financée par le consortium „Wiener Bankverein’de Vienne et l’Etat avait réservé pour lui 71 de telles portions.Mais ni l’un ni l’autre ne commence l’exploitation qui,faute de chemin de fer ,ne pouvait pas etre rentable.En 1865,selon un plan élaboré par l’ingénieur Freund,commencent les travaux pour le chemin de fer et la nouvelle ligne,de Simeria à Petrosani,s’ouvre officiellement le 18 aout 1870.En meme temps que les travaux pour le chemin de fer on commence aussi l’exploitation en fait du charbon.Ainsi,la société de Brasov commence l’exploitation en 1867-1868 et le 24 décembre 1868, L’Etat commence lui aussi l’exploitation du charbon à ses propres ressources.Mais,en 1894,la société de Brasov vend les mines et celles-ci sont achetées par la Société Salgotarjan qui,en 1896,prend aussi les mines de l’Etat pour une durée de 12 ans.En 1908, les mines rentrent dans la propriété de l’Etat et sont gérées à ses propres ressources.A cette date , à Petrosani, il y avaient 5418 mineurs qui produisaient 9.637.400 m cubes de charbon.
De cette manière,on peut affirmer que, après 1848,le développement de la localité est bien liée au développement de l’industrie minière.En 1918,après la Grande Union,la ville de Petrosani est comprise dans la nouvelle organisation territoriale-administrative du département de Hunedoara.Jusqu’en 1920, La ville de Petrosani était connue sous le nom de Petroseni(nom gardé aujourd’hui encore par les indigènes,paysans apellés „momarlani”) mais à partir de 14 février 1921,la cité deviendra telle que nous la connaissons de nos jours, Petrosani.Le 4 janvier 1924 la commune devient ville et le premier mars 1968 devient municipe.A partir de l’année 1948,Petrosani devient aussi centre universitaire par la fondation de l’”Institut du Charbon”,aujourd’hui l’Université Petrosani qui allait devenir l’une des plus rénomées institutions de structure minière de Roumanie et d’Europe.
De l’autre coté,à présent, sur le territoire administratif de la ville il y a l’Exploitation Minière Livezeni( située no.153, rue Lunca),le siège du Complexe Energétique Hunedoara (no.2,rue Timisoara) mais aussi un musée,le seul du pays, de structure minière,le Musée de l’exploitation minière (no.2,rue Nicolae Balcescu) et à partir de l’année 1996, Petrosani loge l’une des plus préstigieuses institutions de recherche du pays,l’Institut National de Recherche-Développement pour Sécurité Minière et Protection Antiexplosive (INSEMEX) (no.32-34,rue General Vasile Milea).
Conformément au recensement effectué en 2011, la population de Petrosani est de 37.160 habitants, en baisse,par rapport au recensement antérieur de 2002 quand on avait fait enregistrer 45.195 habitants.La majorité des habitants sont Roumains (83,22%).Les minorités principales sont celles des Hongrois (6,05%) et des Romes (1,61%). Pour 8,55% de la population, l’appartenance ethnique n’est pas connue. Du point de vue confessionel la majorité des habitants sont des orthodoxes(76,92%) mais il y a aussi des romano-catholiques (6,66%) des réformés (2,74%) et des pentecotistes (2,1%).Pour 8,64 de la population on ne connait pas l’appartenance confessionelle.

LE TEMPS PETROȘANI

Aujourd’hui 11/21 90%
Pluie
Pluie. Maximales : 5 ºC. Vents S et variables. Risque de pluie : 90 %.
Demain 11/22 50%
Averses de neige
Chutes de neige dans la matinée. Maximales : 5 ºC. Vents S et variables. Risque de neige : 50 %.
Vendredi 11/23 10%
Partiellement nuageux
Partiellement nuageux. Maximales : 7 ºC. Vents S et variables.
Samedi 11/24 10%
Couvert
Nuageux. Maximales : 8 ºC. Vents SSE et variables.
Dimanche 11/25 40%
Risque de pluie
Averses au cours de l'après-midi. Maximales : 12 ºC. Vents SSE et variables. Risque de pluie : 40 %.