La Citadelle de Banita

Sur le territoire de la localité de Banita il y a la Citadelle geto-dace Banita, l’une des plus spectaculaire citadelle dace qui date du temps de Burebista. La citadelle a été rénovée pendant le règne de Decebal mais, à la suite des guerres daco-romaines, elle a été détruite.Elle se trouve dans la limite Ouest du bassin de Valea Jiului, dans la partie la plus haute de la Colline Bolii.

Grâce à son emplacement, la citadelle offre la sécurité. Vue de la route , elle semble être un rocher qui ne dévoile pas ses trésors cachés. Trouvée entre trois collines, celle –ci bloquait l’accès vers Sarmizegetusa Regia, au Sud, étant près de la route qui passait de Carpates vers la Gorge Valcan et Merisor.

Le système de défense était unique, les murs de l’intérieur, les tours et les platformes pour la lutte sont emplacés en marches, à cause des pentes très raides et de l’absence des surfaces lisses. Pour cela, les constructeurs ont nivelé la zone.

Située à une altitude de plus de 900 mètres, la citadelle a été découverte entre 1961 – 1962 au cours de la seule recherche sur cet objectif d’une grande importance historique. Située sur un rocher très raide et isolé, avec une pente d’environ 250-300m, l’accès était presqu’impossible; on pouvait arriver à la citadelle seulement par le côté nord, où, l’entrée était marquée d’une porte et d’une échelle monumentale, de 45 m de longueur.

À l’intérieur de la forteresse on peut observer une espace de défense et d’habitation, situé sur les trois terrasses obtenues sous l’action de nivellement. Deux canaux coupés en pierres drainaient l’excès d’eau qui était dans la zone de la fortification.

La Citadelle de Banita a représenté un point principal dans le système de fortifications et de défense dace. Selon les historiens ,le système de fortifications était formé d’un mur de défense en pierre de calcaire façonnée, une onde de terre et des platformes de combat. Dans la partie la plus haute de la tour on a construit une tour-habitation.

À l’intérieur de la Citadelle Banita ont été trouvés de nombreux outils, de la céramique et des matrices pour faire des objets em métal mais aussi un sanctuaire à l’extérieur de la zone fortifiée, qui a été étudié par les archéologues. Ceux-ci ont affirmé que le rôle de la forteresse était militaire. À la suite de la destruction de la citadelle, l’armée roumaine a avancé vers Sarmizegetusa Regia, chose confirmée par l’existence des camps découverts à Jigonul Mare et Comarnicel.

La Citadelle de Banita  a été déclarée patrimoine culturel UNESCO et pourrait être aménagée le cas où le Conseil du Département de Hunedoara réussira à l’obtenir. La citadelle peut être accessée suivant la route européenne E79 et on récommande aux touristes qui y arrivent de visiter la Réservation Gradistea Muncelului où il y a aussi la Citadelle Dace Bolii, les Canyons de Crivadia et la Grotte de Bolii.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *