Sommets dans les montagnes de Parang

Dans l’espace vaste des montagnes, entre la rivière de Jiu et celle de l’Olt, les montagnes de Parang, qui occupent une superficie de 1100 km²,sont les plus hautes,les plus rocheuses et les plus importantes.

Un aspect général du plus développé groupe des Carpates Méridionales, celui des montagnes entre Jiu et Olt, ressemble à une paume géante ,les doigts épars où, le dos de la main situé au Sud-Ouest, est la grande citadelle en pierre de Parang et les doigts, les montagnes de Surianu,Lotrului,Latoritei et Capatanii, qui se dispersent vers le Nord, Nord-Est et Est.

Ce géant  creux de la main  a une forme de polygone, l’axe vers le Nord-Sud,long d’environ 32 km.Le grand centre géographique où se rencontrent les cinq massifs de montagne est la Côte de Rus (2301m) ,entre les bassins de Jiu,Lotru et Gilort.

Vers le Nord-Ouest, les montagnes de Parang, dominent la dépression de Petrosani comme un immense parapet.Vers le nord, la vallée de Jiet le sépare des montagnes de Surianu et de la vallée de Lotru.

Vers le Nord-Est confine aux montagnes de Latorita et vers l’Est , la vallée d Oltet le sépare des montagnes Capatanii. Vers le sud, les montagnes de Parang sont

délimitées par la dépression subcarpatique de l’Oltenia par une zone de transition étendue jusqu’à l’allignement Bumbesti – Crasna –Novaci – Polovraci.

Du point de vu géologique, dans les montagnes de Parang on rencontre les principales unités structurales des Carpates Méridionales : les domaines Gétique et Danubien.La toile gétique , peu répandue dans les montagnes de Parang, est rencontrée dans la partie nord –ouest et nord-est, étant représentée par des rochers fortement métamorphosés – gneiss,quartz – feldspathiques,paragneiss,amphibolites, mica et des schistes métadiorites.

L’unité Danubienne étendue sur la plus grande superficie des Montagnes Parang, contient des schistes cristallins d’épizone, donc  mica schistes, schistes, fortement associés aux rochers granitiques.

Les recherches géologiques ont prouvé que les montagnes de Parang, à cause des mouvements verticales de l’écorce de la terre,se sont élevées plus de 1300 m.Au quaternaire, quand les montagnes hautes et les continents de nord étaient gouvernés par les grandes glaciations, sur les sommets des Parang,les glaciers dominaient aussi.Les traces de ces glaciers peuvent s’observer aujourd’hui encore, après des dizaines de milliers d’années – d’énormes cirques glaciaires, des vallées d’origine glaciaire,nettement délimitées,avec des parois presque verticales et le fond lisse, avec des blocs erratiques.

Les seaux de Parang abritent presque 40 lacs d’origine glaciaire, parmi eux, le Mirroir de Mandra, Mija,Rosiile ou Calcescu étant d’une beauté troublante – raison pour laquelle ce massif occupe la trosième position dans la hiérarchie des Carpates Roumains. L’axe orographique majeur des montagnes de Parang est formé d’une cime principale,jalonnée par les sommets Parangul Mic ( 2426m), ), Parângul Mare (2519 m) Setea Mică (2278 m ), Setea Mare (2365 m), ), Mohorul (2337 m), Urdele (2228 m), Păpuşa (2136 m), Cioara (2123 m), Parângul Mic (2074 m), Cârja (2405 m), Stoieniţa (2421 m), Gemănarea Micaia ( 2170 m), orientés en grande partie de l’ouest vers l’est mais, présentant sur le côté ouest deux arcs ayant la concavité vers le nord, la cime se prolongeant sur une distance de plus de 40 k m, à une altitude de plus de 2000 m. Par leur altitude maximum, le sommet Parangul Mare (2519 m) – les Montagnes Parang, occupent la deuxième position dans la hiérarchie des Carpates Roumains après les montagnes de Fagaras. Une forte ramification  commence même au sommet Parangul Mare, par le sommet de Mândra (2360 m) au sommet de Molidus ( 1758 m) , de là se sépare comme un trident dans d’autres cimes,étendues entre Gilort et Jiu. Près du sommet Mandra il y a une autre cime qui s’allonge vers le sud –ouest par le sommet de Tapul ( 2010 m) et le sommet de Recii (1468 m).

La flore et la faune de Parang sont spécifiques aux hautes montagnes.Dans les seaux glaciaires il y a des tapis de genévriers, de grandes superficies couvertes de pivoine de montagnes ( Rhododendron Kotschyi) et du grosseille ( Vacciinium Uliginosum).Dans la vallée de Latorita pousse un fort petit arbre de mélèze( Larix decidua), et sur les calcaires de la montagne de Gauri il y a aussi l’edelweiss ( Leonthopodium alpinum) . Le chèvre noir est fréquemment rencontré dans les montagnes de Parang et le luop (Canis lupus) et l’ours (Ursus avetos) n’hésitent pas à faire leur apparition, surtout en été , autour des bergeries. Dans les lacs Rosiile ( l980  m. 33,76 ha. ) şi Câlcescu ( l935 m. alt. 3,02 ha.), Mija ( l980 m. alt. 0.8 ha. ), Mândra ( 2184 m.alt, 1,12 ha.) et dans les vallées supérieures du défilé de Lotru, vit la truite (Salmo truta fario).

Le lac alpin Calcescu et ses alentours constituent une réservation naturelle complexe, nommée  ‘’Complexe glaciare Calcescu’’, destinée à protéger les éléments géologiques, floristiques et de paysage ,spécifiques à cette zone d’une rare beauté sauvage.

Les montagnes de Parang se trouvent près du chemin de fer Simeria – Petrosani – Targu Jiu et de la route national DN66 ( Simeria – Petroşani – Tg. Jiu ), DN 67 Drobeta Turnu Severin – Tg, Jiu – Râmnicul Vâlcea ), DN 67C ( Bumbeşti – Novaci – Rânca – Obârşia Lotrului – Oaşa – Sebeş).Cette route, connue comme TRANSALPINA, est une route nationale qui a la cote la plus haute pour traverser les Carpates Roumains ( dépression Urdele 2141 m).A l’intérieur du massif il y a des routes secondaires ou des routes forestières, quelques unes accessibles aux automobiles aussi, dans les vallées de Jiet, Sadu (de Livezeni) Polatiştei (de Gura Polatiştei ) Alunului (d’ Arseni ), Crasnei (de Crasna), ), Bahniţei ( de Săcelu), Gilortului (de Novaci). Le réseau de sentiers touristiques marqués dans les Montagnes Parang contient 18 itinéraires partagés homogènement sur toute la superficie du massif, avec des degrés de difficulté différents.Il est conseillé de faire des promenades seulement accompagnés par les guides de montagne très bien qualifiés.

Sursa: www.czearad.ro

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *